L’alimentation ciblée au cours du 2 ième trimestre de grossesse.

L’alimentation ciblée au cours du 2 ième trimestre de grossesse.

Au cours de ce trimestre, selon la tradition chinoise, une bonne hygiène de vie permettra au futur bébé d’acquérir de bonnes défenses immunitaires. Au 4ième mois de grossesse, une défaillance du triple réchauffeur, induira chez la future maman une prise de poids soudaine et une fatigue importante. C’est le triple réchauffeur contrôlant l’intestin grêle qui permet à celui-ci de réabsorber les sels minéraux chez le fœtus ainsi que les oligo-éléments issus de l’alimentation de la mère. Au 5ième mois, l’alimentation de la future mère devra être bien cuite de façon que l’estomac puisse aider la rate dans son travail. Une sieste sera conseillée à la future maman. Au 6e mois, l’alimentation devra être de même mais plus segmenter dans la journée pour une bonne digestion.

Crédit photo : Freepik

L’IMPACT DU GROUPE SANGUIN SUR NOTRE SANTÉ ET SUR NOTRE ALIMENTATION À AVOIR

L’IMPACT DU GROUPE SANGUIN SUR NOTRE SANTÉ ET SUR NOTRE ALIMENTATION À AVOIR

Il faut savoir que le groupe sanguin d’une personne constitue la clé de tout notre système immunitaire et qu’il détermine l’influence sur nous des virus, des bactéries, des infections. C’est au niveau des membranes cellulaires que se situent les antigènes qui vont déterminer le groupe sanguin. Il existe 4 groupes sanguins différents: le groupe O, le groupe A, le groupe B, le groupe AB. Le groupe O est le groupe « des chasseurs ». Ce sont les premiers hommes apparus sur la terre, c’est pourquoi leur alimentation peut être riche en viande car leur tube digestif est robuste. Leur système immunitaire est plutôt hyperactif. Le groupe A est le groupe « des agriculteurs ». À l’inverse, eux, ils doivent être le plus végétarien possible Pour être en bonne santé car leur tube digestif est sensible. Le groupe B est celui des nomades, c’est pourquoi son régime alimentaire permet d’inclure un large éventail d’aliments. Le groupe AB est un mélange d’A et de B, son tube digestif est sensible, il devra avoir un régime alimentaire adapté. Pour résumer, ce sont les aliments que nous ingérons qui induisent une réaction chimique avec notre sang et donc notre groupe sanguin. Pour le groupe O, le blé, le maïs ralentissent le métabolisme et sont donc déconseillés. Pour le groupe A, ce sera plutôt la viande et les laitages qu’il faudra supprimer etc.

Crédit photo : Freepik

Vous avez pris entre 3 et 5 kilos voire plus pendant le confinement?

Vous avez pris entre 3 et 5 kilos voire plus pendant le confinement?

J’ai la solution! Venez essayer des nouvelles méthodes de soin pour réussir à perdre votre embonpoint…la combinaison micronutrition-acupuncture est plutôt révolutionnaire, même chez des gens de 60 ans et plus la micronutrition va permettre de faire un bilan de l’état général du patient et donc de déterminer ce qui entrave l’amincissement. La médecine traditionnelle chinoise va rééquilibrer les énergies défaillantes pour la perte de poids et va permettre de brûler davantage les graisses, de jouer sur la satiété, d’éliminer l’eau en surplus etc.

Crédit photo : Freepik

COMMENT PRENDRE SOIN DE SA FLORE INTESTINALE POUR BOOSTER SON SYSTÈME IMMUNITAIRE

COMMENT PRENDRE SOIN DE SA FLORE INTESTINALE POUR BOOSTER SON SYSTÈME IMMUNITAIRE

Prendre soin de son système immunitaire, c’est d’abord bien s’alimenter en ayant une alimentation riche et variée en légumes et fruits de saison afin d’obtenir des vitamines. Prendre soin de son système immunitaire, c’est aussi avoir une bonne hygiène de vie c’est-à-dire ne pas fumer, boire peu d’alcools et bien dormir. 70% de nos défenses immunitaires se trouvent dans l’intestin ; notre flore intestinale ou microbiote contient des milliards de cellules bonnes et moins bonnes. C‘est en préservant l’équilibre de cette flore que nous conservons de bonnes défenses immunitaires. C’est par l’interrogatoire approfondi du patient que nous déterminons quel type de probiotiques il faut conseiller. Par exemple, certains probiotiques que j’utilise vont permettre de perdre de la graisse sur le ventre (souche gassieri), d’autres permettront d’éviter les infections urinaires, d’autres les rhumes, otites, bronchites chez les enfants… L’état général du patient est à prendre en considération avant de prescrire un probiotique. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre micronutritionniste.

LES 8 ASTUCES POUR RENFORCER SON SYSTÈME IMMUNITAIRE

LES 8 ASTUCES POUR RENFORCER SON SYSTÈME IMMUNITAIRE

Miser sur les probiotiques: oui mais lesquels? En réalité, il y en a 10 sortes différentes qui n’agissent pas forcément sur notre trouble. Prendre un fruit type kiwi, orange, mandarine, tous les matins au petit déjeuner pour sa richesse en vitamine C. En cas de fatigue, ne pas hésiter à faire une cure de magnésium marin sauf en cas de problèmes rénaux. Dormir suffisamment c’est-à-dire 7 heures minimum pour les femmes, 6 heures pour les hommes. Pratiquer une activité sportive régulière. Faire une cure de vitamine D quand on est confiné par exemple. Lutter contre le stress en faisant des pauses dans son emploi du temps. Ne pas hésiter à consulter votre micronutritionniste qui vous préscrira ZINC, FER, SELENIUM si nécessaire en fonction de votre profil.

Crédit photo : Freepik

L’ALIMENTATION CIBLÉE DU PREMIER TRIMESTRE CHEZ LA FEMME ENCEINTE

L’ALIMENTATION CIBLÉE DU PREMIER TRIMESTRE CHEZ LA FEMME ENCEINTE

L’alimentation du bébé, de la conception à la naissance, est entièrement tributaire de celle de sa mère, particulièrement de ses apports en vitamines, en oligo-éléments et sels minéraux les besoins nutritionnels du bébé qui varient en fonction du stade de la gestation sont aussi conditionnés par la saison. Le premier mois de grossesse est souvent une période d’inconfort digestif accompagné de nausées, de vomissements et parfois de vertiges durant ce premier mois, il est conseillé de pallier le déficit vitaminique par des cures de fruits frais de saison, tout en évitant le jus d’orange trop acide pour le foie les oligoéléments et vitamines souhaités sont le cuivre, le zinc, la vitamine A, la vitamine B6, etc. Le deuxième mois de grossesse nécessitera une alimentation riche en légumes et en protéines afin d’apporter du fer indispensable pour éviter une naissance prématurée et un bébé de petit poids à la naissance. Le troisième mois qui est sous la dépendance de l’énergie du coeur devra contenir une alimentation riche en oméga 3 (huile de colza, huile de noix etc.) car ce sont des protecteurs du système cardio – vasculaire, de la vitamine A pour la croissance osseuse du bébé, de la vitamine B12 pour lutter contre l’anémie, de la vitamine C etc.