L’ALIMENTATION CONSEILLÉE EN CAS DE DÉPRESSION

Dans le cas d’une dépression, il est important de conseiller à son patient de faire un bilan sanguin. En effet, un manque de fer peut gêner la fabrication des neurotransmetteurs (ex: la sérotonine qui est l’hormone de la joie de vivre et dont dépend la mélatonine, hormone du sommeil). De même qu’une hypothyroïdie peut induire une dépression (il n’est pas rare d’avoir une thyroïde déséquilibrée après une grossesse par exemple). Dans tous les cas, il est recommandé de limiter tous les produits industriels et sucrés ainsi que les excitants (thé, café, alcool) car ils nuisent à l’équilibre psychique.
Au petit déjeuner, manger un kiwi tous les matins apporte de la vitamine C. Au déjeuner, privilégier du poisson gras permet d’amener des oméga 3 et de l’iode pour la thyroïde. Au goûter, le carré de chocolat noir associé à une dizaine d’amandes ou de noix ou des noisettes ainsi qu’un fruit permet de fabriquer plus de sérotonine. Le soir, les protéines végétales associées à des légumes verts permettront de bien dormir! N’hésitez pas non plus à marcher une demi heure par jour quelque soit le temps! C’est en associant acupuncture, conseils nutritionnels, sport et psychothérapie que vous vaincrez la dépression.
C’EST EN VOUS PRENANT EN MAINS QUE VOUS GUÉRIREZ.

Crédit Photo : Rawpixel

LA DÉPRESSION TRAITÉE EN ACUPUNCTURE

La dépression est un trouble de l’humeur caractérisée par des symptômes physiques et psychologiques qui peuvent être préjudiciables pour la vie quotidienne aussi bien professionnelle que familiale. Il en existe plusieurs formes : la dépression saisonnière (on retrouve les mêmes symptômes à la même période), la dépression du post-partum, la dépression bipolaire caracterisée par une alternance de phases d’excitations et de phases de déprimes, la dépression classique qui peut devenir chronique si rien n’est fait. Les différents troubles accompagnant la dépression sont : troubles du sommeil, insomnies, crises de larme, irritabilité, anxiété, troubles de mémoire, incapacité à se concentrer, douleurs musculaires, troubles digestifs, baisse de libido etc..; la médecine énergétique chinoise visera à traiter chaque symptôme spécifique et propre à chaque individu car la dépression est attribuée à un déséquilibre énergétique de tout l’organisme. Par exemple, le méridien de la rate sera à considérer pour toutes les angoisses. Le méridien du rein interviendra pour réduire les peurs et redonner confiance. Le méridien du foie sera utile pour traiter toutes les colères rentrées etc.; pour une dépression saisonniére en hiver, il faudra relancer le yang. Pour les autres, il faudra le plus souvent traiter l’épuisement du yin qui peut conduire au burn out. N’HESITEZ PLUS A CONSULTER VOTRE ACUPUNCTEUR !

L’ALIMENTATION CONSEILLÉE POUR LA COLOPATHIE FONCTIONNELLE

Elle dépendra bien évidemment des symptômes du patient. Il est évident que l’on ne conseillera pas les mêmes aliments selon si le patient est en diarrhée ou en constipation. Si des examens complémentaires sont nécessaires comme la recherche d’intolérances alimentaires ou la recherche de candidose, ils devront être effectués. Le plus souvent, les patients ont déjà fait une coloscopie qui s’est révélée normale. 5% de la population est touchée par le syndrome de l’intestin irritable. Ce qui est loin d’être négligeable. Pour les troubles intestinaux en général, il faudra éviter de consommer des légumes crus et avec pépins (tomate, courgettes,etc…). Les fruits cuits sont mieux tolérés aussi car les fibres sont prédigérés..; de nombreux compléments alimentaires sont aussi à notre disposition à base d’aloe vera, de mauve, de charbon végétal etc..; l‘association des conseils nutritionnels et de l’acupuncture permettent de faire disparaître de nombreux symptômes de cette pathologie.

N’HESITEZ PLUS A CONSULTER !

ARTICLE QUI PEUT VOUS INTERESSER :
EN QUOI L’ACUPUNCTURE EST UN ATOUT POUR TRAITER LA COLOPATHIE FONCTIONNELLE?

EN QUOI L’ACUPUNCTURE EST UN ATOUT POUR TRAITER LA COLOPATHIE FONCTIONNELLE?

La colopathie fonctionnelle est un trouble digestif qui se caracterise par des sensations douloureuses au niveau du ventre de façon fréquente, chronique et persistant pendant au moins 3 mois. C’est la même chose que le syndrome de l’intestin irritable ou syndrome du colon irritable; les symptômes sont des ballonnements, des diarrhées, de la constipation, associés parfois à des palpitations et des céphalées pouvant gêner fortement la vie quotidienne. Alors que la médecine classique va proposer des médicaments antispasmodiques ou des anxiolytiques, l’acupuncture va agir sur les facteurs déclenchant comme par exemple le stress en rééquilibrant les organes impliqués (foie, estomac, pancréas, intestin etc…)
Bien évidemment, l’alimentation intervient aussi pour améliorer ce syndrome. Il faudra éviter les aliments riches en fibres insolubles. Les conseils en nutrition de votre micronutritionniste seront précieux.

N’HESITEZ PLUS A CONSULTER, C’EST EN AUTOMNE QUE L’ON AGIT LE MIEUX SUR LE GROS INTESTIN….

ARTICLE QUI PEUT VOUS INTERESSER :
L’ALIMENTATION CONSEILLÉE POUR LA COLOPATHIE FONCTIONNELLE

L’ALIMENTATION CONSEILLÉE POUR PRÉVENIR L’ARTHROSE

Pour lutter efficacement contre l’arthrose, il faut agir sur l’acidose tissulaire. Qu-est ce? C’est lorsque le PH sanguin est trop acide à cause d’un excès de stress, d’une mauvaise hygiène de vie, d’un excès de sport etc….Dans l’alimentation, il faut raréfier les éléments acides (viande rouge, laitage à base de lait de vache, alcool, excès de café, cigarettes etc…) et privilégier les aliments alcalins (ce sont tous les aliments riches en potassium, magnésium etc…). Bien évidemment, la surcharge pondérale contribue à la destruction du cartilage ainsi que l’excès de sport ( plusieurs marathons/an, Ironmen etc..). Pour protéger les cartilages, à partir de 45 ans, il faut mélanger les sports de contrainte( jogging, tennis etc…) avec des sports en décharge ( natation par ex). Ce qui évite blessures et économise les articulations. De nombreuses plantes sont à notre disposition pour lutter contre la dégénérescence du cartilage et lutter contre les douleurs: l’harpagophytum, la prêle, le cassis, le curcuma,le boswellia serrata etc…

ARTHROSE/ARTHRITE : COMMENT SOIGNER LES DOULEURS EN ACUPUNCTURE

Pour rappel, l’arthrose est une dégénérescence du cartilage articulaire alors que l’arthrite est une inflammation aïgue ou chronique d’une ou plusieurs articulations(polyarthrite). Dans ce dernier cas, la douleur sera située au niveau des tendons enflammés, plutôt en début d effort et disparaîtra avec l échauffement ( en cas d’inflammation légère). Cette douleur est dite pulsative et souvent il y a gonflement de l’articulation alors que pour l’arthrose, la douleur va s’estomper avec le déverouillage matinal. Sur de l’arthrose, il faut plutôt mettre du chaud alors que sur l’arthrite, le froid est préconisé….En acupuncture, des points spécifiques qui apportent de la chaleur(yang) seront utiles pour soigner l’arthrose.Pour l’arthrite, les points permettront d’évacuer l’inflammation.
Plusieurs organes seront impliqués: le rein gère tout le système osseux, la rate gère l’humidité dans le corps, la VB gère le bassin, le foie l’épaule droite, l’estomac l’épaule gauche etc…

N’HESITEZ PLUS A CONSULTER VOTRE ACUPUNCTEUR EN CETTE SAISON HUMIDE QUI RÉVEILLE LES DOULEURS…